Bitcoin (BTC) et Crypto : Diversification et Revenus Passifs, les 2 Règles d’Or

Le cours de Bitcoin (BTC) est fondamentalement en pleine ascension en cette fin 2020. Et avec lui la plus grande partie du marché crypto. Si on se réjouira de voir certains quasi-dinosaures comme Lumens Stellar (XLM) ou Ripple (XRP) retrouver une vigueur qu’on ne leur soupçonnait plus (parfois pour des raisons artificielles dans le genre gros airdrop gratuit qui se profile), ne boudons pas notre plaisir : les nouvelles sont foncièrement bonnes et les perspectives réjouissantes.

Et c’est précisément parce que le marché est exaltant – et que vous êtes vous-même proche du point d’ébullition – qu’il n’a jamais été aussi indispensable de revenir aux fondamentaux. Fondamentaux de prudence pour commencer, afin que vous ne passiez pas en un clin d’œil de l’euphorie à la dépression pour ne pas avoir placé quelques garde-fous sur le chemin tortueux vers la fortune. Fondamentaux de stratégie par ailleurs, afin que vos choix ne soient pas guidés par un simple syndrome de FOMO (Fear of Missing Out, une espèce d’ivresse des sommets qui vous fera acheter n’importe quoi, à n’importe quel prix, de peur de passer à côté d’une opportunité).

Ainsi, s’il existe autant d’approches et de stratégies que de profils d’investisseurs, je vous propose aujourd’hui une grille de lecture que j’affectionne particulièrement. Elle n’est ni parfaite, ni adaptée à tous mais elle a le mérite d’être efficace et simple à comprendre. Par ailleurs, sa mise en place vous amènera à grandement progresser sur le domaine crypto, une excellente chose dans un écosystème où la connaissance est probablement le plus rentable des investissements !


feel-mining.com

Règle numéro 1 de l’investissement Bitcoin et Crypto : ne confondez pas diversification… et éparpillement

Avec entre 4000 et 6000 devises crypto répertoriées sur les sites emblématiques CoinMarketCap et CoinGecko, le marché crypto est une incitation perpétuelle à la découverte – et à l’achat – de nouvelles devises toutes neuves, chacune incarnant une émanation crypto-monétaire du dernier projet à la mode.

Ainsi, plus que tout autre, le marché crypto est-il une incitation permanente au picorage et à la découverte. Or, parce qu’il faut bien que quelqu’un le formule : en multipliant les lignes d’investissements crypto, ce que vous gagnerez en surface d’exposition au marché, vous le perdrez en profondeur de champs et d’analyse. 

Formulé autrement, en éparpillant votre investissement au travers de dizaines de coins et tokens exotiques et colorés, vous allez très rapidement trouver vos limites de compétence en matière de surveillance de votre patrimoine.

Si vous êtes là pour l’amour de la collection et que seul vous importe de posséder un exemplaire de CHACUNE des cryptomonnaies du monde (je ne juge personne), fort bien. Si en revanche, le projet est de retirer quelques bénéfices de l’entreprise – voire pourquoi pas de devenir riche dans l’opération -, l’équation mérite que vous vous y arrêtiez un instant.

La surveillance des actifs d’un patrimoine est pour ainsi dire un travail à plein temps (ce n’est pas pour rien que les professionnels en gestion de patrimoine existent, non plus que les hedge funds à une autre échelle). Or, contrairement à ce que YouTube et toute une clique d’influenceurs de 18 ans tentent de vous faire croire à longueur de posts sur Instagram et de contenus sponsorisés, on ne s’improvise pas trader. Le trading est un métier exigeant qui nécessite la convergence entre de solides compétences techniques, un bagage de formation conséquent, et un mental en capacité d’évoluer dans un milieu particulièrement contre-intuitif (le fameux « mindset » que lesdites formations aiment tant à mettre en avant, et qu’elles se font fort de vous insuffler. Notez au passage que cet angle est particulièrement futé : si ce qu’on vous apprend vous permet d’accumuler quelques gains, c’est la formation qui est de qualité, dans le cas contraire, c’est sûrement que vous avez des « problèmes de mindset »… mais c’est autre sujet). 

Bref, l’investisseur efficace tend à limiter le nombre de ses véhicules d’investissement, non pas parce que sa curiosité ou son appétit pour des gains rapides est limité, mais tout simplement parce qu’il devient vite impossible de rester parfaitement à jour au-delà d’un certain nombre de projets. Et au panthéon des règles d’or de l’investissement, l’une d’entre-elles est écrite en lettres d’or :

« Un investissement dont on ne s’occupe pas, est un investissement qui se meurt ». 

Ce principe, valable dans toutes les catégories et classes d’actifs, est particulièrement pertinent s’agissant de l’investissement crypto, un continent encore largement à explorer, mouvant, où tout va très vite et où un champion en pleine gloire peut retourner dans l’ombre en l’espace de quelques jours.

Le principe de fonds est d’autant plus vrai dans la mesure où de très nombreux projets crypto manquent de fondamentaux (vous vous habituerez) et ne peuvent parfois compter que sur la surexposition médiatique, une communication agressive, pour faire monter la fameuse « hype », cette dernière étant supposée accompagner une explosion des cours….avant que bien souvent le soufflé ne retombe.

Ce syndrome est tout particulièrement fréquent s’agissant des clones de projets précédents ayant rencontré un grand succès et inspirant nombre de copistes, le plus souvent bien moins talentueux (on pensera par exemple au token DeFi YFI (yearn.finance) dont l’incroyable success story de l’été 2020 a inspiré des dizaines de clones, la plupart ayant explosé en vol aussi vite qu’ils étaient apparus. On rappellera au passage que les cryptos « d’ancienne génération » ne sont pas en reste, en témoigne les nombreux « forks » du roi Bitcoin qui continuent à encombrer le MarketCap.

Entendons nous bien, rien ne vous interdit de vous plonger avec délice dans la mêlée de la Finance Décentralisée (DeFi), afin de tenter de profiter des énormes variations du cours de ces devises crypto de toute nouvelle génération. En revanche, il sera indispensable de surveiller vos positions comme le lait sur le feu, et d’en sortir possiblement en catastrophe juste avant que l’édifice gonflé à l’hélium n’explose dans un bruit de Ponzi mou.

Bref, vous l’aurez compris, sauf à dormir 2 heures par nuit et ne vivre qu’à la lumière blafarde des écrans d’ordinateurs,  ce genre de devises évoluant en grand nombre dans votre portefeuille d’investisseur risque de vous valoir quelques déconvenues.   

Grâce au token DeFi YAM, l’expression « prendre une patate » a gagné ses lettres de noblesse durant l’été 2020

On vient de voir les dangers de l’éparpillement de l’investissement dans le domaine crypto en évoquant le cas extrême des périlleux jetons DeFi. Conservez cependant en tête que le principe s’applique au secteur tout entier. En effet, même s’agissant de devises plus installées et plus anciennes, un hack tonitruant, la détection d’un défaut dans le code ou plus prosaïquement, l’érosion de l’intérêt de la communauté, sont autant de raisons de nature à pousser une cryptomonnaie à s’effondrer soudainement. Et vous avez désormais saisi qu’il vous sera impossible de réagir (et encore moins d’anticiper) si vous devez veiller attentivement sur un cheptel de 50 lignes d’investissement, chacune animée par son rythme propre. 

A ce stade, il convient de parfaitement faire la part des choses. Ne pas s’éparpiller, ce n’est pas renoncer à un autre principe fondateur de l’investissement et du patrimoine qui est la recherche de diversification.

 

En matière de finance, la diversification est la matérialisation du fameux principe qui veut « qu’on ne mette pas tous ses œufs dans le même panier ».  On aura l’occasion de revenir dans des articles dédiés sur les règles qui doivent s’appliquer pour se conformer à ce principe. Pour l’instant, retenez simplement qu’il existe une masse critique dans le nombre de devises à ne pas dépasser dans un arbitrage d’actifs (précisément pour ne pas flirter avec l’éparpillement), mais également que la nature des projets importe, tout autant que leurs caractéristiques crytomonétaires (par exemple, un portefeuille crypto diversifié devra comporter des tokens utilitaires, autant que des NFT, des coins de blockchains « structure », autant que des stablecoins de différentes natures, l’ensemble boosté pourquoi pas avec une sélection resserrée de jetons DeFi, eux même choisis pour leur potentiel….bref, comme vous le voyez il y aura à dire!).

Beaucoup de digressions donc, pour en arriver à toute la simplicité de notre règle numéro 1 : recherchez la diversification dans votre patrimoine, elle est synonyme de sécurité, mais fuyez comme la peste l’éparpillement qui diluera vos investissements à vue d’œil. Et surtout, apprenez à les différencier !

Règle numéro 2 de l’investissement Bitcoin et Crypto : multipliez les revenus passifs

Vous croiserez ce mantra à longueur de formations à la Finance Personnelle : si vous ne trouvez pas un moyen efficace de gagner de l’argent en dormant, inutile de vous bercer d’illusions sur votre enrichissement futur. Le plus souvent, cette injonction sera accompagnée d’une illustration du demi-Dieu de l’investissement capitalistique, l’inoxydable Warren Buffett, la photo de sa sympathique trombine de papy-PMU assortie de l’une ou l’autre de ses fameuses maximes.

Ainsi, plus comme un hommage que pour se conformer à l’usage, allons-y afin d’illustrer notre sujet du jour, avec une citation fort à propos :

Comme souvent, Warren a parfaitement raison ! Notez au passage que le fameux Oracle d’Omaha a forgé à la fois sa réputation et sa stratégie sur des idées simples, mais fortes : investir selon des règles universelles et basiques, rester loin de ce qu’on ne comprend pas, faire preuve de bon sens… On pourra bien sûr lui reprocher d’avoir « raté » le virage technologique en général et Bitcoin en particulier (qu’il explique ne pas comprendre et compare volontiers à « de la mort aux rats »), mais ce que nous pourrions percevoir comme une erreur de jugement ne doit pas pour autant effacer 3/4 de siècle de génie financier !

L’investisseur avisé voit au-delà du cours de Bitcoin et des cryptos

Laissons là la Légende des investisseurs et revenons à nos crypto. Il ne vous a pas échappé qu’une des principales incitations à l’investissement dans les actifs crypto réside dans leur potentielle prise de valeur colossale. Si Bitcoin est souvent présenté comme pouvant irrémédiablement atteindre à terme 100 000 dollars (et même probablement beaucoup plus aux yeux des nombreux analystes), c’est l’ensemble des cryptomonnaies qui pourraient de concert connaître des hausses vertigineuses dans les années à venir. On conviendra cependant que rien n’est garanti en la matière, et que les hausses passées n’augurent en rien de l’avenir.

C’est la raison pour laquelle l’investisseur Bitcoin et crypto avisé ne devra pas SEULEMENT se concentrer sur la potentielle hausse du cours de ses actifs mais SURTOUT trouver réponse à une question essentielle : comment faire en sorte de générer des revenus passifs avec lesdits actifs ?

En effet, si personne ne peut nier que les actifs crypto sont de nature fluctuante et connaissent des variations de cours conséquentes, votre sommeil d’investisseur sera plus léger si vous savez que des dividendes généreux seront en mesure de compenser une potentielle chute de valeur. Autrement dit, que vous importe qu’une de vos devises ait perdu 10% sur l’année si dans le même temps la quantité d’actifs détenus a augmenté de 30% ? 

Bienvenue dans la Finance 2.0

A ce stade, j’ai une très bonne nouvelle : Bitcoin et les cryptomonnaies ne sont pas seulement des objets inertes, simples nouvelles itérations de concepts financiers anciens, juste remis au goût du jour. Bien au contraire, cette nouvelle classe d’actifs ne représente en réalité que la partie visible, tangible d’une véritable révolution. Une révolution qui va bouleverser de manière transversale des notions aussi anciennes qu’apparemment indéboulonnables telles que la monnaie, la finance, et même les domaines de la gouvernance et de la démocratie, rien que ça. 

De manière très concrète, dans le cadre de notre article du jour on soulignera que vous et moi avons l’improbable privilège d’assister à l’essor de tout un système financier d’un type nouveau, en capacité de remettre en question des modèles parfois multi-séculaires.

Et ce nouveau système décentralisé, permissionless et trustless, est assorti de nombreuses mécaniques qui, –bien comprises et correctement utilisées  – seront en mesure de générer à votre profit de nombreux revenus passifs, ceux-là même qui vous enrichiront mécaniquement dans votre sommeil !

Info et vocabulaire :

« Permissionless » et « Trustless » : Vous verrez souvent mentionné que la blockchain – ou Bitcoin en tant que réseau – est « permissionless« . On pourrait maladroitement traduire la chose par « accessible sans permission ». Autrement dit, n’importe qui peut rejoindre ou quitter une blockchain ou un réseau distribué apparenté, à n’importe quel moment, sans que personne ne puisse s’y opposer. Ce principe s’applique quel que soit le rôle que vous souhaitez y jouer (mineur, hébergeur de node ou de masternode,  utilisateur, voire simple observateur). Cette ouverture est intrinsèquement liée à une autre caractéristique fondatrice de l’approche blockchain qui est la transparence totale des actions qui s’y opèrent.


Quant à la nature « trustless » (« ne nécessitant pas de confiance »), ce terme rappelle que par son architecture distribuée, décentralisée et sa capacité à se passer de toute autorité centrale ou tiers de confiance externe, les utilisateurs d’une blockchain n’ont pas à se soucier d’avoir confiance – ou de ne pas avoir confiance – en les autres membres du réseau. Présenté autrement, le réseau est intrinsèquement vertueux par son architecture même.  

Ainsi, outre être en capacité d’identifier les meilleurs candidats dans la course au profit qui s’annonce, devrez-vous être vigilant sur la capacité de vos investissements à produire un rendement passif.

Vous l’avez désormais parfaitement compris, au même titre qu’il n’y a rien de pire que « l’argent qui dort » – comme pourrait le dire votre bon vieux banquier pas peu fier de vous présenter ses livrets « boostés » à 0.5% – chacun des actifs crypto présents dans votre portefeuille devrait être assorti d’un facteur de rendement. 

Bien évidemment, tout cela est nettement plus facile à dire qu’à faire ! Déjà complexe, l’écosystème de Bitcoin de la crypto-économie est en plus bouillonnant d’innovations, rendant parfois peu évidente la stratégie à adopter, l’ensemble pouvant vite décourager le débutant (ou lui faire commettre le genre d’erreur fatale qui le dégoûtera durablement du domaine).

Or, rien ne serait plus dommage : Bitcoin est littéralement là pour toujours et la crypto-économie qui se met actuellement en place va changer le paysage financier de manière irrémédiable. A ce titre, faire partie des pionniers vous offre une opportunité unique dans une vie d’investisseur : avoir vu venir la tendance avant tout le monde et en récolter les fruits aujourd’hui alors même que la masse se ruera sur la « nouveauté » demain ! 

Les différents vecteurs crypto de revenus passifs

Rares sont les actifs crypto qui ne peuvent pas être assortis d’un mécanisme de rendement passif. Qu’il s’agisse du vénérable Bitcoin dont vous apprendrez qu’il peut être prêté contre intérêts, mis en gage, voire même connaître des mutations étonnantes grâce aux nouvelles technologies en développement dans la DeFi, ou de la multitude des actifs crypto, les possibilités sont nombreuses et ne vous laisseront que l’embarras du choix !

Signe des temps, plus aucune devise crypto n’est d’ailleurs lancée aujourd’hui, sans être assortie d’un dispositif de rendement, du plus simple au plus complexe. Conformément à des lois universelles, les offres de rendements les plus élevées sont systématiquement associées à une complexité et à un risque important. En tant qu’investisseur rationnel, l’objectif sera ainsi de déterminer le parfait point d’équilibre entre risque raisonnable et rendement attractif, on en reparlera.

En attendant, voici un panel non exhaustif, du plus simple au plus complexe, des différentes sources de revenus passifs que vous possédiez du Bitcoin ou d’autres cryptomonnaies :

  • Le lending – Obtenez des intérêts en prêtant vos cryptomonnaies et bitcoins à d’autres utilisateurs
  • Le staking – Récupérez des récompenses en verrouillant vos actifs crypto dans un portefeuille 
  • Les masternodes – Devenez éligible à des dividendes en mobilisant une caution en cryptomonnaies et en participant à la sécurisation d’un réseau blockchain
  • Le Yield farming ou (Liquidity mining) – mécanique centrale de la DeFi (Finance Décentralisée), obtenez des récompenses pour avoir apporté de la liquidité à une paire de devises crypto sur une plateforme décentralisée (par exemple (ETH/REN ou wBTC/DAI…)

Le lending ou le staking sont les formes de placements les plus simples à appréhender et permettent sans effort et avec relativement peu de risques de prétendre à des rentabilités de 5 à 12%/an en moyenne.

Bien sélectionnés, les masternode vous offriront un rendement jusqu’à 30%/an.

La DeFi avec ses mécaniques de Yield farming est un cas à part. En effet, ses rendements potentiels peuvent être potentiellement ahurissants (plusieurs centaines à plusieurs milliers de %/an), à la condition d’avoir le cœur bien accroché et une parfaite conscience du risque de perte totale du capital. 


feel-mining.com

Diversification et Revenus passifs, les points cardinaux de votre boussole d’investisseur crypto

Diversification et revenus passifs. La formule n’a rien de magique et ne saurait à elle seule garantir votre future fortune. Pour autant, cette combinaison vous tiendra à l’abri d’une grande partie des déconvenues de l’investisseur moyen !  

Après cette introduction qui vous aura démontré POURQUOI vous devez avoir ces fondamentaux toujours à l’esprit, le prochain volet de cette série dédiée à l’investissement Bitcoin et crypto abordera le COMMENT. Sans grande originalité, on abordera un des dispositifs les plus simples à comprendre et à mettre en place : le staking de cryptomonnaies.

N'hésitez pas à partager

About Hellmouth

ia orana, aloha, c'est Hellmouth ! Emparez vous d'un cocktail exotique, envoyez une compil ukulele sur Deezer, ici, l'occasion vous est donnée de vous former, de vous informer, et de vous plonger avec delectation dans les domaines crypto et blockchain, sur fonds de lagon polynésien. Maururu pour votre visite !

View all posts by Hellmouth →