Combien pour un Bitcoin en 2023: 250 000 USD ou une poignée de poussière ? Plutôt Tim Draper ou Nouriel Roubini ? Choisissez votre camp!

Si en matière d’investissements et de de spéculation, l’expérience montre que les choses tiennent plus de la voyance que de la rationalité, il est toujours intéressant de recueillir les prédictions des ténors du secteur.

 

Oh bien sur, personne, quel que soit ses talents de visionnaire par ailleurs, n’est à l’abri de passer « un peu » à côté d’une tendance…petit florilège :

« Je pense qu’il y a un marché mondial pour peut-être cinq ordinateurs »
Thomas Watson, Directeur d’IBM en 1943

« D’ici 2005 à peu près, nous verrons qu’Internet n’a pas eu beaucoup plus d’impact que le fax sur notre économie ».

Paul Krugman, économiste, 1998.

« D’après moi, Internet sera la grande nouveauté cette année et dégringolera en 1996 ».

Robert Metcalfe, co-inventeur d’Ethernet, 1995.

L’Avenir du Bitcoin, cette grande inconnue

« Bitcoin est mort! », de nombreux articles l’ont récemment clamé, c’est probablement tristement vrai alors !

Bon, séchons nos larmes, la bête bouge peut-être encore! Voici pour l’anecdote un site qui répertorie les multiples « morts » du Bitcoin depuis 2009 (328 pour être précis, la dernière datant du 30 novembre 2018) .

Ce graphique indique assez bien ces multiples trépas:

Alors, on rigole on rigole, mais la décennie qui vient de s’écouler, marquée par les multiples aventures de la mère de toutes les cryptomonnaies est riche de quelques enseignements:

  • Bitcoin, par sa nature même est virtuellement inarrêtable et sera toujours là, bien après que l’auteur de ces lignes soit passé ad patres (de manière unique et sans 2nd chance, je le crains). Un unique ordinateur et une étincelle d’électricité suffirait à le maintenir en vie.
  • Bitcoin, au même titre qu’une once d’or, n’a de valeur que celle que l’offre et la demande lui accorde. Ça semble effrayant posé comme ça mais il est intéressant de se souvenir que l’or est une réserve de valeur depuis plus de 5000 ans, transcendant les ages, les peuples et les cultures. C’est la raison pour laquelle le qualificatif « d’or numérique » revient souvent concernant le Bitcoin.
  • Bitcoin par son fonctionnement intrinsèque et sans précédent est l’étendard d’une technologie inédite: la blockchain. Cette technologie est fondée sur un certain nombre de piliers (distribution, transparence, consensus, inaltérabilité..) et sa dissémination dans de multiples domaines est de nature à révolutionner les usages, technologiques bien sur, mais également économiques, sociaux, politiques….L’impact réel de la blockchain, encore balbutiante est impossible à réellement discerner…Un ingénieur utilisant Internet en 1992 aurait-il pu entrevoir PayPal, Facebook ou Uber ? 

Quoi qu’il en soit, si tout le monde fin 2017 y allait de sa petite prédiction concernant la valorisation à venir pour un Bitcoin, le « bear market » de 2018 en a renvoyé beaucoup à un peu plus d’humilité…

En effet, les arbres ne poussent pas jusqu’au ciel et après une multiplication par 20 de sa valeur (de 1000 USD à 20 000 USD entre janvier et décembre 2017), une période de correction était non seulement prévisible, mais même souhaitable.

Pour autant, certains avis concernant l’avenir du Bitcoin sont plus autorisés que d’autres, tant leurs émetteurs ont su démontrer sur le temps long la qualité de leurs analyses et la solidité de leurs arguments. On ne parlera pas ici de la pertinence technologique, sur laquelle tout le monde, ou peu s’en faut, s’accorde sur un futur radieux mais bien de la dimension plus spéculative concernant la valeur d’un Bitcoin en dollars US.

Au travers des deux positions antagonistes ci-dessous, un de ces 2 oracles, se trompe lourdement ! Mais lequel ? Dans quelques années, la relecture de ce billet sera surement pleine d’enseignement.

Nouriel « Dr Doom » Roubini, économiste « Le Bitcoin est la mère de toutes les arnaques »

Nouriel Roubini – Crédit: https://maniacgeek.net

Pourquoi quand il parle on l’écoute:

Nouriel Roubini est surnommé « Dr Doom » car il semble doté d’une capacité peu commune à voir les crises économiques arriver, l’incitant à sortir dans la rue avec un tocsin, prévenir la population et s’offrir une fabuleuse séance de « je vous l’avais bien dis » dans la foulée..

Ainsi, il a annoncé avant tout le monde la crise financière de 2008 dite des subsprimes et globalement a vu juste sur un grand nombre d’événements économiques en lien notamment avec la zone Euro et le marché Chinois

Ses prévisions de valeur du Bitcoin :  « aucune idée ! to the moon ou 0″

Dans un article du 15 octobre 2018 sur Cointelegraph il ne prend pas de gant: « 99% des cryptomonnaies valent 0! », la faute notamment à une absence d’applications concrètes dans la vraie vie, l’ensemble de l’écosystème se parasitant lui-même et épuisant ses réserves monétaires, sans débouchées réellement viables économiquement. Il est par ailleurs très critique des concepts de smart contract qui fonctionnent – mal selon lui –  sur la blockchain Ethereum (mais c’est un autre sujet).

Concernant Bitcoin, il ne critique pas le concept ou sa technologie en tant que telle mais est horrifié par la spéculation l’entourant. Il évoque les très nombreuses personnes qui lui demandaient en 2017 s’il fallait acheter du Bitcoin, alors que celui-ci voyait sa valeur doubler ou tripler: à ces personnes il indiquait invariablement que la situation était typique d’une bulle spéculative qui ne pouvait qu’éclater (ce que l’histoire a confirmé, le bitcoin ayant perdu 70% de sa valeur depuis son ATH – All Time Higher – de décembre 2017, au moment de la rédaction de ces lignes).

Roubini n’exclut pas que Bitcoin puisse de nouveau atteindre des sommets, mais à ses yeux sa valeur pourrait également tomber à 0 (contrairement à l’or selon lui). Plus largement, l’économiste fait dans cet article part de son scepticisme concernant le potentiel des cryptomonnaies et de la blockchain de révolutionner, voire même simplement d’améliorer le secteur financier mondial.

Quoi qu’il en soit, à ceux qui l’accusait d’être peut-être amer d’avoir raté des opportunités de trading lors du bull run de 2017 il affirme avec force « qu’il ne mettra jamais le moindre penny dans une cryptomonnaie ».

Tim Draper, Evangéliste du Bitcoin: « 250 000 USD pour 2022, peut-être 2023 »

Résultat de recherche d'images pour "tim draper"

 

Pourquoi quand il parle, on l’écoute:

Tim Draper est un investisseur dans le Bitcoin depuis le tout début de son histoire, à une époque pas si lointaine où celui-ci n’était connu que des cercles d’initiés et où la valeur de l’actif était bien loin des sommets actuels.

Il est définitivement rentré dans l’histoire après avoir acheté aux enchères 32 000 BTC le 1er juillet 2014 au cours d’environ 600 USD l’unité auprès des services de l’US Marshals, monnaies provenant des saisies du FBI suite à l’interpellation de Ross Ulbricht, sulfureux patron du site Silk Road.

Sa position est simple: la cryptomonnaie représente l’avenir de la monnaie, ni plus, ni moins, et Bitcoin est l’Amazon du secteur (il aime à rappeler que durant l’explosion de la bulle Internet en 2000, l’action du futur géant du e-commerce s’était effondrée de 99%..)

Avocat, milliardaire (pas seulement en Bitcoin), Draper a gagné le respect de la communauté crypto par la qualité de ses prédictions, mais surtout par leur étonnante précision, jugez plutôt: En 2014, il prédisait que le BTC atteindrait fin 2017 les 10 000 USD, ce qui est effectivement arrivé, à quelques semaines prés.

Sa prévision: 250 000 USD en 2022-23

Tim Draper envisage donc une progression du Bitcoin de prés de 4000% dans les 4 à 5 ans à venir, se basant sur sa propre grille d’évaluation, des algorithmes prédictifs est une conviction absolue chevillée au corps!

Hors Concours: John McAfee, « 1 million USD en 2020, sinon… »

Résultat de recherche d'images pour "John McAfee"
Un parfait mélange de Steven Seagal et de Kim Kardashian…John

Pourquoi quand il parle, on l’écoute (un peu):

John a débuté comme ingénieur informatique à la NASA puis a fondé l’antivirus du même nom, pas un inconnu donc et même un type qu’on pourrait qualifier d’homme d’affaires avisé. Il est très investi dans le milieu de la cryptomonnaie, trop selon certain qui lui reprochent son comportement fantasque et le fait qu’il monnaye (cher) son soutien à des projets d’altcoins pas toujours très solides…

Sa prévision pour 2020: 1 millions USD !

Antérieurement, alors que le cours du BTC tournait autour de 1800 USD, John avait prédit une valeur de 500 000 USD. Mais, à l’occasion du bull run de 2017, l’Américain s’est enhardi est à, en toute simplicité, multiplié ce pronostic….par 2 ! C’est donc un Bitcoin à 1 millions USD que nous promet John.

Et attention!  McAfe a mis du challenge dans cette prévision: conformément à son raffinement coutumier, il a promis en cas d’échec « de bouffer sa propre b*** » ..ça donne hâte..

Pour finir, afin de se rappeler que toute prédiction implique une prise de risque, et que rien que ça, ça mérite le respect (et qu’on peut être un talentueux capitaine d’industrie et le pire des visionnaires dans le même temps):

« Internet, ça ne marchera jamais »,

Pascal Nègre, ancien PDG d’Universal Music, 2001.

 

Réactualisation de cet article le 1er janvier 2022 ! 😉

 

N'hésitez pas à partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *