La bonne nouvelle du jour: L’ICO de NAUTICUS est prolongée!

 

LE FUTUR EXCHANGE AUSTRALIEN NAUTICUS

Ceux qui me suivent sur d’autres Media, ne seront pas étonnés par le choix de cette ICO pour inaugurer cette rubrique!

Je parle déjà de Nauticus ici, et de pourquoi même s’il font 10 fois moins que leur modèle Binance, ce sera déjà incroyable.

Par ailleurs, j’ai également évoqué le fait que s’il n’est pas interdit de devenir riche dans l’opération, l‘engagement éthique et social de la Compagnie Australienne méritait qu’on s’y attarde.

Enfin, dans un article plus généraliste, j’indiquais les raisons qui m’incitent à particulièrement m’intéresser aux ICO d’Exchange.

Pour plus d’informations, vous pouvez aller consulter le White Paper du projet (et sa version française)

Concernant les fondamentaux:

NAUTICUS ambitionne de créer un Exchange (une place de place de marché permettant de trader monnaies FIAT et cryptos), qui présentera des caractéristiques telles, que les Australiens prévoient de rentrer dès cette année dans le TOP5 des acteurs du marché.

Pour ce faire, la start-up reprend les bonnes pratiques du secteur (notamment établies par la célèbre plateforme Binance fondée en juillet 2017 et devenue en 8 mois le leader du marché), et propose ses propres améliorations, assorties d’une démarche sociale et philanthropique qui détonne dans le secteur!

Dès la sortie de la place de marché, 100 cryptomonnaies différentes seront proposées, ainsi que 6 monnaies FIAT, dont le USD. Il s’agira d’un panel unique dans le secteur. Mieux encore, sous 12 mois, ces chiffres évolueront pour atteindre 300 cryptos et 16 monnaies FIAT!

Binance a son BNB (+22 000% en 2017, quand même), Nauticus aura son NTS.

Dans les 2 cas, la possession du token maison permettra de bénéficier de 50% de réduction sur les frais de trading, mais également servira de « crypto-passerelle » pour les conversions de monnaies entre-elles.

Présenté autrement, les multiples cryptos existantes ne sont pas des plus faciles à convertir afin de procéder à des arbitrages. Il est ainsi souvent nécessaire de convertir la « crypto A » en BTC ou ETH, avant de pouvoir acquérir une « crypto B ». La manipulation est génératrice de frais.

Le NTS fera office de rouage entre toutes les cryptos proposées par l’exchange, afin d’assurer une fluidité optimale (et une économie substantielle!).

Faisons plus ample connaissance:

Nom du token : NTS (standard ERC-20 – Qu’est ce que c’est?)

Emission Totale: 2,500 000 000 NTS

Période de l’ICO: 18 mars-18 mai 2018 (prolongation jusqu’au 18 juillet 2018)

Soft Cap/Hard Cap : 8 millions USD/68 millions USD.

Devenir des tokens invendus: Détruits à l’issue de l’ICO

80% des tokens sont réservés à la vente, 10% à l’équipe et aux conseillers, 10% aux programmes Bounty et affiliations

Du point de vue de l’investisseur:

Élément central s’il en est, on a beau être fan de la technologie blockchain, si on devient riche sur un malentendu, c’est bien aussi!

La potentielle valorisation d’une crypto, une fois celle-ci lancée dans le grand bain de l’offre et de la demande est, on le sais conditionnée à une multitude de paramètres, dont la plupart échappent largement aux spectres d’actions de l’investisseur moyen.

Concentrons nous donc un instant sur les éléments connus et prévus dans le White Paper.

On sais, c’est une règle universelle, que la rareté implique en partie la valeur. De ce point de vue, dans le cadre d’une ICO, la quantité totale de tokens autant que le devenir des parts réservées à l’équipe, a une grande importance. En effet, ces éléments sont de nature à impacter une valorisation future. Et dans cette perspective Nauticus offre de solides garanties!

  • Les parts de l’équipe ne pourront être liquidées qu’à hauteur de 20% la première, puis 40% les 2 années suivantes (ceci évitant tout phénomène de vente massive dès le lendemain de l’ICO, grand classique de certaines levées de fonds!).
  • Les tokens issus des programme d’Airdrop et d’affiliation (10% du total) seront verrouillées sur l’exchange durant 2 ans. Ce dispositif ne permettra que le règlement des frais de trading (à l’issue de ces 24 mois, ils seront cependant librement échangeables).
  • Les tokens non-vendus seront détruits à l’issue de l’ICO.

La superposition de ces différents dispositifs, si elle ne garantit en rien l’avenir, permet cependant de s’assurer que l’équipe de Nauticus est soucieuse d’offrir à ses investisseurs les meilleures garanties de rentabilité possibles.

Le récent tour du monde de 2 semaines de l’équipe de direction, menée par Bryan Ng, le CEO, outre lever 3 millions USD supplémentaires, a permis de formaliser plusieurs partenariats stratégiques avec les chinois de Jufuchain/Badou Mall (e-commerce basé sur de la blockchain) et Hong Kong blockchain eCommerce platform Galaxy eSolutions.

Les Perspectives

La Feuille de Route de Nauticus établit par ailleurs des perspectives enthousiasmante avec la mise en place de fermes de serveurs fonctionnant sur énergies vertes, permettant de miner la blockchain et de proposer un confort d’utilisation encore amélioré aux utilisateurs de la plateforme. Par la suite, les Australiens envisagent de proposer des services à destinations des nouvelles ICO tout en mettant en place des guides de bonnes pratiques et l’attribution de label, l’ensemble permettant une meilleure régulation du secteur. L’organisation et la normalisation des démarches KYC (Know Your Customer), secteur en ayant bien besoin, est également à l’ordre du jour.

L’ICO initiale se déroule actuellement. Elle a commencé fin-mars et la première période se termine dans quelques jours, le 18 mai.

Nauticus vient d’annoncer une prolongation de sa levée de fonds jusqu’au 18 juillet, permettant à de nouveaux investisseurs de découvrir le projet, mais également au « early investor » de bénéficier de nouveau du bonus proposé lors des premières semaines de l’ICO!

Concrètement, les investisseurs ayant bénéficié d’une bonification (de 35 à 10% selon la période d’entrée sur l’ICO), auront l’opportunité de bénéficier une seconde fois de cette gratification!

Les nouveaux entrants ne sont pas oubliés et pourront prétendre à 10% de bonus.

Ne soyons pas naïf, si la proposition est alléchante, elle offre surtout à Nauticus la possibilité d’augmenter le montant de sa levée de fonds (le soft cap de 8 Millions USD a été rapidement atteint mais le Hard Cap de 68 Millions USD semble encore bien loin!).

Ceci étant, ce résultat demeure plus qu’honorable dans le cadre de l’effondrement des marchés cryptos en ce début d’année. Il égale par ailleurs la levée de fonds de Binance (encore lui) de mi-2017, peut être une bonne augure finalement!

South-Pacific ICO!

Les Australiens de Nauticus sont pour ainsi dire des voisins pour les Polynésiens, ce qui me fait un peu plus encore leur souhaiter toute la réussite possible!

Cependant au-delà de ce ce chauvinisme du Pacifique Sud, cette ICO présente beaucoup de garanties de solidité et me pousse à l’optimisme concernant son avenir. 

La section « ICO du mois » à vocation à évoquer un projet qui me semble digne d’être présenté spécifiquement au public Polynésien et francophone.

Je passe beaucoup de temps à brasser des White Papers, établir des comparatifs et recouper des informations afin de séparer autant qu’il est possible, les quelques projets dignes d’intérêt, de la multitude de ceux, montés à la va-vite, ne constituant qu’une énième réédition de choses déja vues 100 fois, ou même pire, servant de façade à une potentielle escroquerie!

Pas un jour qui ne voit sa nouvelle ICO apparaître…il est rigoureusement impossible de toutes les passer en revue sérieusement, même pour un professionnel dont ce serait l’unique activité! 

A ce titre, il est toujours intéressant de disposer d’un premier tri pour lequel je porterais une importance particulière aux aspects suivants:

  • Pertinence du projet/potentiel de réussite
  • Exclusion de tout projet fondé sur des systèmes pyramidaux pouvant s’apparenter à des ponzi. D’une manière générale, je vérifie au mieux la légalité et la transparence des projets présentés sur cette page.
  • Compétence de l’équipe (hors « advisors » – conseillers – , sauf investissement réel et vérifiable, tant il me semble que la présence de ces « cautions morales » est de plus en plus souvent de simple nature marketing, sans réelle plus-value pour le projet).
  • Projets Français ou francophone que j’espère bien voir se multiplier à l’avenir!
  • Réalité du ROI (Retour sur Investissement, même si la notion relève le plus souvent de la divination..)

Pour autant, ces présentations d’ICO ne constituent PAS DES CONSEILS D’INVESTISSEMENTS et ne sont que le prétexte à une évocation de certains projets me semblant sortir du lot. Faites vos propres recherches et recoupez vos sources d’informations.

 

N'hésitez pas à partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *